Vous êtes ici : Saulgé autrefois > La brasserie

Saulgé autrefois

La brasserie

XIXème siècle.

Image de la brasserie

Sur ce site proche d’une rupture de pente de la Gartempe ont successivement été implantés un moulin à papier, au XVIIème siècle, et une brasserie, au XIXème siècle, qui ont profité d’une grande quantité d’eau de qualité.

Durant un siècle, des années 1850 à 1963, l’histoire des ouvriers et des familles de brasseurs est étroitement liée à celle de la vie locale. De la production à la promotion, la brasserie ne négligeait rien ; les bâtiments, vétustes, témoignent encore d’une activité artisanale importante et de l’évolution des techniques pour la fermentation, la clarification, le conditionnement, la distribution de la « bière de Montmorillon ».

De 1848 à 1963, une importante brasserie a produit des bières d’excellente qualité, à partir de l’eau des sources de Sazat, qui affleurent dans la vallée de la Gartempe entre Saulgé et Montmorillon.

Très tôt, l’entreprise familiale propriétaire a utilisé « la réclame » pour faire connaître ses productions. La plaque émaillée de l’effigie du Postillon fait partie d’une ligne publicitaire qui compte notamment des affiches, des boites, des éventails et des chapeaux en papier. Cette publicité s’adressait à une clientèle masculine, désireuse de se distinguer des consommateurs populaires amateurs de vin rouge.